L’actualité vue par les blogues du Front narional

http://aucoeurdunationalisme.blogspot.fr/

LMPT : pourquoi la loi est folle et pourquoi le FN doit se mobiliser

Il n’est jamais trop tard pour bien dire. Merci JMLP !
Au cours d’une remarquable conversation avec Julien Sanchez le 27 avril dernier, Jean-Marie Le Pen a, sur le site <frontnational.com>, évoqué la nécessité de participer aux prochaines manifestations contre le « mariage pour touche », qui dépasse de loin le simple enjeu décrit par certains. C’est un projet anthropologique ou plus tôt « entropologique », un projet qui met un point final au paradigme de la nature humaine, comme on disait jadis.
JMLP a pris soin de rappeler que le FN privilégiait le social maintenant, mais je prendrais soin quant à moi de rappeler que le social ne mobilise plus. Il n’y a plus de classe ouvrière en France, grâce à Thatcher et aux bons apôtres de l’Europe libérale. Car ce qui caractérise un libéral new look, c’est bien de considérer que la civilisation est un marché, et que le bébé doit être jeté avec l’eau du bain, surtout s’il est syndiqué ! On assiste du coup à un nouveau et méphitique remix des deux révolutions atlantidéennes d’antan : la libérale anglo-saxonne avec son cortège d’horreurs (l’usine pour enfants, le panopticon, la mécanique humaine) et la jacobine française. Celle-là, Cochin l’expédia en une phrase :
« L’humanité qui tue est soeur de la liberté qui emprisonne, de la fraternité qui espionne, de la raison qui excommunie ; toutes forment cet étrange phénomène social qu’on appelle le Jacobinisme. »
Les Européens ne bougent plus parce qu’ils sont martyrisés par leurs banquiers, par leurs financiers, par leurs politichiens aux ordres (on verra pourquoi plus bas), ils sont étranglés par les cordons de la bourse, c’est le cas de le dire, bourse qui a décidé que ce sera elle ou leur mort : leur mort donc. Mais ils sont tétanisés et sidérés parce qu’on leur a dit que sans l’euro ce serait l’apocalypse, alors il vaut mieux l’Apocalypse avec l’euro, en attendant comme à Chypre la confiscation de leurs comptes bancaires. On fait confiance à Shylock et à la caractérielle Merkel, cette tante Cunégonde toujours plus menaçante (comme dirait Voltaire, « à la vérité fort laide »), pour leur prendre une livre de chair supplémentaire en attendant ; elle est toujours symbolique puisque la dette se creuse à chaque fois.
Le système actuel repose sur une stratégie de terreur jacobine basée sur la dette (fabriquée depuis la réunification allemande et l’entrée en vigueur de l’euro), le terrorisme islamiste servant à justifier toutes les persécutions étatiques, le satanisme de masse culturel et enfin le projet transhumain en bioéthique. L’être humain comme simple marchandise avec son code-barres et les Femen comme fer de lance culturel et projet métapolitique d’avenir. Je voudrais dire que la société actuelle globalisée a une dimension antéchristique que je ne m’y prendrai pas autrement ; et en effet elle veut bourrer nos cerveaux d’ordures, remplir les poubelles de nos labos de foetus et les enfers de nos vieilles âmes sans défense.
Sur la terreur et l’obsession du si nécessaire complot islamiste planétaire, relire Cochin encore :
« Et de là le grand chorus de Thermidor contre le « complot ». Il a retenti, peut-on dire, tout le long du siècle. »
A l’époque, complot aristo, clérical, étranger : cela justifie les massacres de septembre et la tuerie de Français aux quatre coins de « l’hexagone républicain ». C’est cette même théorie du complot (al Qaeda) qui débouche aujourd’hui sur la vraie réalité du complot : la mondialisation forcenée de la torture et la destruction de pays arabes entiers, réalisée d’ailleurs par des agents musulmans au service de « l’occident » mais rétribués par le Qatar et les saoudiens !
Le peuple je l’ai dit déjà, est comme le chien Ran-Tan-Plan : il sent confusément quelque chose. Et il a senti le peuple des mamans, des enfants et même des papas que plus rien ne serait plus comme avant. Que le drugstore veut abolir les sexes : il y aura un robot-producteur (ou actionnaire) et un consommateur-cyborg. Le projet actuel on le sent bien est d’aboutir aux transhumains – droits du golem et pas de l’homme – en rendant inopérante la nation par le mondialisme, en accélérant la fusion homme-iPod et en rendant toute référence humaine et traditionnelle impossible dans la médecine ; et là on créera le citoyen techno-lambda rêvé par les multinationales et les ONG du futur. Ce n’est pas un hasard encore si la Russie de Poutine appuyée par son Eglise refuse ces infamies et de brader les bébés tandis que l’Amérique d’Obama l’encourage le plus possible. On ferait mieux de prier pour la conversion de l’Amérique et de ses billets verts illuministes que pour celle de la Russie, vous ne croyez pas ?
Tous les bébés seraient donc en libre service comme au supermarché – ou au distributeur. C’est la vision du futur de nos élites, elle est horrible et c’est pourquoi elle s’impose à coups de trique et de matraque, de persécutions policières (la presse ne sert plus qu’à cela, ou à seconder les chouans syriens…) et d’invectives globales. Le très bon Roland Hureaux a bien rappelé qui est derrière ce projet : Goldman Sachs, la banque citoyenne totalitaire qui ruine l’Europe et l’occident, Apple, Facebook, Disney bien sûr et une variété d’autres bulles boursières méphitiques. Notre ami le juriste Gregor Puppinck a lui rappelé qu’on fait de la prison en Allemagne (43 jours, mais certains parents cumulent) quand on ne veut pas que ses enfants suivent les cours de gender à l’école ; que l’Angleterre interdit aux associations catholiques d’adopter (les hétéros ne pourront plus bientôt adopter ; c’est simple, ils seront considérés comme homophobes donc interdits de gosses ; et comme au Cambodge, on finira par demander aux mouflets de dénoncer leurs parents) ; en Espagne 2300 familles ont été poursuivis par l’Etats socialiste libertaire (et donc liberticide, puisqu’il est « interdit d’interdire » ) de Zapatero, pour avoir refusé l’édification citoyenne de leur progéniture. Faudra-t-il se cacher sous la terre pour éviter les légions et les crachats des Femen, clique organisée par Soros et ses diserts deniers ?
Cochin voyait déjà que la folie réformatrice a la vie dure :
« Le phénomène social pousse son chemin de désastre en désastre, produisant une forêt de lois contre nature dont le succès dans les sociétés et le vote à la Convention sont aussi fatals, que leur exécution dans le pays est absurde ou impossible. »
Le Front National doit comprendre malgré certaine pipelette que le social est secondaire pour l’instant pour les raisons susdites ; et que le sociétal n’est pas un sujet secondaire. La famille c’est plus important que l’usine lambda. On devrait lire et relire Cochin au Front National et bien sûr Philippe Muray : le problème des socialistes c’est qu’entre deux tenues et deux orgies ils circulent à trottinette. De ce point de vue on ne doit pas négocier avec eux et Marine Le Pen, qui a très bien tonné contre les roms, a très bien dit d’ailleurs que tout gouvernement d’union nationale doit se faire sans le PS et sans l’UMP (Sarkozy ne cesse de marcher sur les brisées de Blair et de donner des conférences aux banques d’affaires, la dernière aux huiles et porcelaines de Goldman Saxe…).
JMLP a bien raison : quand on a la chance de pouvoir mobiliser comme ça sur un sujet aussi essentiel, on ne la rate pas, sa chance, car il ne s’agit pas seulement de récupérer une magnifique manifestation populaire mais surtout de participer à la levée en masse du peuple non transhumain et non cybernétique : nos enfants ne sont pas à vendre, sous prétexte qu’un col blanc d’Apple ou un banquier Goldman a décidé qu’ils étaient à vendre, aux couples gays jugés plus open, plus rebelles, et donc plus bankables. Lorsque j’avais écrit mon livre sur « Internet nouvelle voie initiatique« , j’avais bien senti cette manche (quatrième partie) : on nous prépare un remplacement en masse de l’humanité, avec un acharnement idéocratique particulier pratiqué contre ceux qui défendent la famille et la vie. La famille, seul état qui crée et aime ses citoyens, dit Chesterton ; et justement, camarades et citoyens, le nouvel Etat libéral-libertaire, liberticide et techno-beauf ne veut plus de votre participation. On le savait depuis la Terreur Française, merci pour elle.
« La libre-pensée a tué la société parce qu’elle avait tué la personne humaine. Dissociant l’homme et l’isolant de toute attache naturelle ou morale, elle l’a livré comme une épave au flot social. En son âme, elle n’a laissé subsister que cette ruine, l’égoïsme, qu’elle a appelé raison et qui sera la haine ou la peur. »
1 mai, 2013 à 17:26


Un commentaire pour “http://aucoeurdunationalisme.blogspot.fr/”


  1. fred écrit:

    le mariage pour tous a été voté et s’appliquera! C’est le respect de la loi et du suffrage universel. Ceux qui se disent patriotes auront aucun mal à comprendre cela!


Laisser un commentaire